Anamor

100 pages blanches

Critique de l'œuvre

Leur grand-père vient de mourir. Pour héritage, ses deux soeurs jumelles ont chacune reçu un bien immobilier ainsi qu'une forte somme d'argent. Quant à lui, il n'a reçu qu'un vieux carnet... vide. 100 pages totalement blanches !
Quelques jours plus tard, son grand-père lui lègue une notice, lui expliquant que tout l'argent du monde ne serait assez pour compenser un tel cadeau. Ce carnet est magique. 100 pages pour revivre 100 souvenirs n'a pas de prix. Notre jeune ami va alors découvrir un monde passé qui aura de nombreuses conséquences sur son présent.
Clarisse, Mick, Julia, Charlotte, personne n'en sortira totalement indemne...
Cyril Massarotto nous livre ici une oeuvre rafraîchissante. L'idée de base est originale, bien pensée et parfaitement menée. On sent dès les premières pages que ce roman sera rempli de poésie et entièrement basé sur les sentiments et relations de ses divers protagonistes.
Comme à son habitude, Cyril ne s'embarasse pas du prénom du personnage principal alors qu'il nomme et décrit avec force les autres personnages. Ce point de vue totalement immergé dans le personnage nous identifie encore plus à ce dernier. Une bonne dose d'optimisme pour l'avenir.
Court, il ne nécessitait pas d'être plus long et remplit son contrat haut la main !
A lire.
100 pages blanches
Une critique signée Nicolas
Inscrit le 11 mai 2008  |   264 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Fantasy, Polars - Thrillers
Nicolas

Le coin des internautes

Moyenne des notes :   (1)
0
1
0
0
0
 
Pas encore d'avatar

Nardine

Encore un bon roman de Cyril Massarotto, une sympathique histoire sans beaucoup de suspens mais avec des personnages attachants et un drôle de petit carnet... à lire pour se détendre.


Nardine - 02 novembre 2011 -