Anamor

38 mini westerns (avec des fantômes)

Critique de l'œuvre

Mathias Malzieu est un homme hors du commun. On peut découvrir l'homme, mais surtout son univers extraordinaire au travers de son premier recueil de nouvelles : 38 mini westerns (avec des fantômes).
On y parle d'un homme et de ce que l'on peut qualifier de visions, de rêves. Les très courtes histoires nous parlent de fées, d'elfes et de fantômes (entre autres). Difficile de vous en dire plus sachant qu'aucune histoire n'excède 3 pages, cependant il est bon de savoir qu'un fil conducteur est présent.
C'est le premier roman de cet auteur et ce dernier est simple et complexe à la fois. L'écriture est douce et enfantine, elle présage déjà de futurs vrais bons romans comme « La mécanique du cœur » et « Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi » (déjà critiqués que Anamor). Le fait que ce soit des nouvelles très courtes peut plaire ou non, cela est une question de goût.
Ce que l'on ressent pendant la lecture : l'impression d'être hors du temps, de l'univers autant dire dans un pays magique, c'est donc agréable.
38 mini westerns (avec des fantômes)
Une critique signée Aline
Inscrit le 07 septembre 2008  |   218 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Polars - Thrillers, Romans français
Aline

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar