Anamor

À l'ouest rien de nouveau

Critique de l'œuvre

La vie à travers la tranchée est encore pire que ce que l'on pouvait imaginer. Ce livre est le témoignage d'un jeune soldat allemand pendant la guerre 14-18. Il a arrêté volontairement l'école pour aller « aider » son pays, sans expérience derrière lui (à tous niveaux). Il ne connait rien à la vie et ce qu'il va en découvrir n'est pas des plus joyeux.
L'écriture n'est pas extraordinaire mais extrêmement touchante. Le récit à la première personne nous plonge d'autant plus dans l'histoire. Attention, il ne faut pas s'attendre à en apprendre beaucoup sur le front et ce qu'il s'y passe de manière générale. On suit uniquement la compagnie de notre narrateur, les horreurs mais aussi les petits bonheurs qui évitent de sombrer dans la folie.
Pour infirmation, ce roman a dû déranger puisqu'il a été brûlé lors des autodafés nazis à partir de 1933 probablement parce qu'on pouvait y lire ce qui n'était à ce moment-là que suspicions et que l'on préférait cacher au peuple.
Une dernière chose pour vous mettre l'eau à la bouche, la fin est captivante !
S'il fallait résumer rapidement cette œuvre, elle est à la portée de tous et doit être lu par le plus grand nombre.
À l'ouest rien de nouveau
Une critique signée Aline
Inscrit le 07 septembre 2008  |   218 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Polars - Thrillers, Romans français
Aline

Vous avez aimé cet article, vous devriez également apprécier

Le coin des internautes

Moyenne des notes :   (1)
1
0
0
0
0
 
Pas encore d'avatar

Nicolas

Bon j'me souviens pas vraiment du contenu du bouquin car je l'ai lu il y'a fort longtemps, mais je me rappelle étonnamment bien de la fin qui est remarquable et surtout que l'on retient.
Ce livre est très plaisant à lire et je vous le conseille.


Nicolas - 08 septembre 2011 -