Anamor

Abysses

Critique de l'œuvre

Plus de 1200 pages. Il est vrai que ce nombre peu en faire bailler d'avance plus d'un, et que la couverture, illustrée par une méduse translucide nous rappelle nos moments de somnolence de notre enfance, le dimanche après midi à regarder les documentaires de Jacques-Yves Cousteau à la télé. Pourtant, ici, nous avons bien affaire à un thriller. Non, à un drame écologique plutôt... Où à un livre de science fiction ? De politique ? De religion ? Difficile de mettre une étiquette, tant les sujets abordés sont vastes, mais d'une façon générale, ce livre est plutôt axé sur la science et sur la technique, auxquels le drame écologique sert de fil conducteur.
De mystérieux événements surgissent aux quatre coins des mers : des baleines s'attaquent aux bateaux dans le nord du Canada, des pêcheurs d'Amérique du sud disparaissent subitement, des vers rongent l'écorce terrestre au large de la Norvège, des crustacés explosent sur les tables des restaurants Parisiens, libérant ainsi une toxine mortelle, une armée de crabes débarque sur les côtes américaines… Coïncidence ? Hasard ? Et si la mer avait décidé de ne plus se laisser polluer et empoisonner ? Ou bien, s'agit-il d'une nouvelle forme de terrorisme qui s'en prend aux intérêts occidentaux ?
L'intrigue est divisée entre plusieurs personnages principaux, chacun étant confronté à sa propre histoire, hanté par ses propres démons, et devant faire face à une catastrophe écologique particulière. Leurs descriptions sont assez développées, et l'auteur s'attarde suffisamment sur chacun d'eux afin que l'on puisse bien comprendre ce qui les motive. Le roman parle avant tout de science, et d'écologie. Alors oui, on nous sert les ingrédients entendus et ré-entendus du parfait militant écolo : pollutions des océans, pêche intensive, exploitation pétrolière, lobbying, pression politique et méchants capitalistes. A ceci prêt, que cette fois ci, on nous explique tout de façon scientifique, sans toutefois trop vulgariser, mais en restant quand même très précis, ce qui du coup, donne plus de sens aux revendications.
L'histoire est assez prenante, et on a envie d'en savoir encore plus à chaque page, plus le scénario catastrophe prend forme et le destin des protagonistes se croise. L'Humanité et ses scientifiques se retrouvent à devoir se battre contre un ennemi invisible technologiquement avancé qui tue des millions de personnes, mais également contre ses pères : politiciens aveugles qui ne prennent pas les bonnes décisions, militaires obnubilés par les terroristes, grands groupes pétroliers qui ne voient que leurs intérêts, et écologistes extrémistes.
Le paradoxe de ce livre est que, malgré ses plus de 1200 pages, on en redemande encore. On aurait bien aimé poursuivre un peu l'exploration des fonds marins, de sa faune et de sa flore et surtout, poursuivre plus loin la réflexion finale : commençant comme un thriller écologique, le livre se termine dans la pure science fiction, où la position de l'Homme dans l'arbre de l'évolution et ses dogmes religieux sont remis en cause. Peu connus en France et pourtant best seller, ce livre de l'allemand Frank Schätzing pourrait être comparé aux meilleurs œuvres de Michael Crichton : histoire peaufinée, action haletante, explications scientifiques très précises, retournements de situation, le tout sur fond de revendications morales ou écologiques. C'est un gros pavé, qui est long à lire et pas facile à tenir d'une main dans le métro, mais qui se lit très vite tant il est prenant et intéressant. Au final, on ne voit plus la mer de la même façon. Ni l'Homme d'ailleurs.
Abysses
Une critique signée Adol
Inscrit le 01 février 2010  |   23 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Science fiction, Polars - Thrillers
Adol

Le coin des internautes

Moyenne des notes :   (4)
3
1
0
0
0
 
Pas encore d'avatar

Rémi

J'ai acheté ce roman en suivant les recommandations d'Adol et des commentaires. Je n'ai pas été déçu. Le roman est vraiment très très bon. Les 1.200 pages peuvent en rebuter plus d'un, surtout que le début est un peu mou, mais ensuite ça défile très vite.
L'avant-dernier chapitre est digne d'un grand film américain, avec beaucoup de vitesse, de stress, d'actions et de rebondissements. Un vrai régal.


Rémi - 07 mai 2014 -

Pas encore d'avatar

Waouhhhh !

Un excellent bouquin qui me captive encore: (il me reste 200 pages à lire.) J'ai du mal à éteindre la lampe de chevet. Les seuls reproches, difficile de tenir le pavé quand on est couché, et quelques passages d'introspection intérieure des personnages pas forcément nécessaires.

Sinon un grand plaisir, bravo à l'auteur !


Harry Toulemonde - 15 février 2013 -

Pas encore d'avatar

excellent thriller scientifique.
Tout y est : suspens, évolution des personnages, explications scientifiques qui même quand on connaît bien le domaine sont intéréssantes..
Tout cela sur un fond d'angoisse permanente émanant des profondeurs..
Les personnages sont attachants, et les rebondissements sont présents.
JEne partage pas l'avis précédents à propos des explications scientifiques. Il est certain que si l'on est repoussé par la science, mieux vaut ne poas acheter ce livre, mais l'auteur sait rendre cela intéréssant et vulgariser au mieux pour que tout soit compréhensible par le plus grand nombre.
On est entre le GATACA de Thilliez et les meilleurs Crichton sans hésiter.
Un auteur à découvrir, absolument.
Quand au nombre de pages, une broutille tant l'on est pris par le roman.


Romain - 21 juillet 2012 -

Pas encore d'avatar

Excellent, que dire de plus ?
Peut-être un peu ennuyeux à certains moments, par exemple lors des longues explications scientifiques, mais celles-ci permettent au final de mieux comprendre.
Et l'action est vraiment, vraiment haletante.


Lucie - 02 mai 2011 -