Anamor

Antéchrista

Critique de l'œuvre

Blanche est une jeune fille timide, solitaire et il est vrai presque transparente. Lorsque Christa, la fille la plus populaire et la plus admirée de la fac se tourne vers elle, Blanche n'est revient pas. Une amie... elle a une amie pour la première fois de sa vie ! Elle qui n'a pas l'habitude de tant d'attentions va littéralement tout donner à Christa mais cette dernière ne va pas lui être reconnaissante, loin de là…
C'est un véritable roman psychologique qu'Amélie Nothomb a voulu nous confronter avec cette histoire assez dérangeante qu'est “Antéchrista”. On suit la vie et les ennuis de deux jeunes femmes ayant toutes les deux de gros problèmes (à des niveaux bien différents, c'est certain). La lecture de ce roman n'est pas forcément une partie de plaisir, l'ambiance est pesante et malsaine et cela n'est pas uniquement à cause de Christa. Les parents de Blanche eux-mêmes participent au calvaire que subit leur fille. Incompréhension cependant, je n'ai pas compris l'intérêt de dévoiler dès le début du roman les intentions de Christa. De même, la fin semble être « bâclée », dommage pour un roman aussi court (pour le format poche, 150 pages en très gros caractères) !
Antéchrista
Une critique signée Aline
Inscrit le 07 septembre 2008  |   218 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Polars - Thrillers, Romans français
Aline

Le coin des internautes

Moyenne des notes :   (1)
0
0
0
0
1
 
Pas encore d'avatar

Pas encore d'avatar

fantastique, des siuations pareilles existent dans la vie , j'en ai vecu une quand j'etais jeune, une situation presque pareille a celle-ci.
moi, etais comme Blanche, mais j'ai tout a fait change, personne ne peut plus me manipuler . J'ai bien appris a me defender, je ne suis plus la meme personne,


miriam - 21 novembre 2014 -