Anamor

Après minuit

Critique de l'œuvre

Belfond
Ce roman nous a été offert par les éditions Belfond !
Suzanne Modar est une jeune allemande de 19 ans. Elle est à Francfort pour un grand événement : le Führer va défiler dans cette ville. Toute la population en parle avec enthousiasme, impatience et admiration.
Malgré tout, Suzanne s'interroge vis-à-vis de la politique menée par le gouvernement.
Son frère Algin, un écrivain talentueux et reconnu, a vu ses oeuvres censurées par les nazis.
Son amie Gerti, qui est amoureuse d'un jeune homme juif, ne peut pas se montrer main dans la main avec celui-ci sans prendre des risques de répression sévère de la part des SS.
Comment cette situation préoccupante va-t-elle finir ?
Irmgard Keun nous offre un témoignage sur l'Allemagne des années 1930.
Les émotions, les craintes et les doutes sont si bien représentés que nous nous demandons ce que nous aurions fait si nous avions été à la place des personnages.
La persécution, le harcèlement, la délation, les perquisitions et l'antisémitisme sont très présents, mais vécus à travers les confessions des personnages, ce qui nous apporte un point de vue omniscient sur l'oppression.
Nous vivons l'histoire à travers le personnage de Suzanne. Ses angoisses, ses peurs, ses problèmes y sont merveilleusement décrits. Elle doit construire sa vie sans la moindre lueur d'espoir et doit faire face à un nombre très restreint de choix.
C'est un témoignage émouvant, stupéfiant et terrifiant à la fois. Il résume parfaitement l'Histoire et surtout ce qui a précédé l'une des plus grandes catastrophe de l'Humanité.
Un livre à lire pour avoir conscience de la chance que nous avons de ne pas avoir à vivre une telle situation.
Après minuit
Une critique signée Luc-Antoine
Inscrit le 07 septembre 2012  |   58 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Polars - Thrillers, Romans français
Luc-Antoine

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar