Anamor

Boys don't cry

Critique de l'œuvre

Dante est un jeune garçon brillant de 17 ans qui attend avec impatience la rentrée universitaire. Celle-ci lui permettra de s’éloigner de la maison familiale où il vit avec son père et son frère Adam (leur mère est morte). Il va aller dans la même université que sa petite amie Colette, faire des études qui lui permettront d’avoir un travail intéressant et bien payé...
Du moins, c’est ce qu’il croit et espère jusqu’à ce qu’une fille, Mélanie, avec qui il a eu une aventure plus de 2 ans auparavant et qu’il n’a pas revue depuis, sonne à la porte.
Elle n’est pas seule, elle est avec une petite fille de 20 mois, Emma, qui se révèle être sa fille et... celle de Dante. Celui-ci a l’impression que le ciel lui tombe sur la tête. Mais le pire est à venir, car Mélanie va partir en lui laissant Emma !
Boys don’t cry est un roman jeunesse (ado/YA) qui aborde de nombreux sujets : la paternité non désirée, les premières relations sexuelles, les relations parents-enfants, la famille, l’homosexualité et l’homophobie, les responsabilités lorsque l’on devient parent... Beaucoup de sujets pour un roman qui fait moins de 300 pages, ils ne sont bien évidemment pas traités en profondeur. Ce livre s’adresse aux ados à partir de 12/13 ans.
C’est un livre plein d’amour et de questionnements qui m’a beaucoup touchée (la prise de conscience de Dante vis à vis du rôle de père est très belle).
Une réflexion de Dante : « Quand j’avais acheté un téléphone, on m’avait fourni une notice. Quand Papa avait acheté l’ordinateur familial, on lui avait fourni un mode d’emploi. Quand Mélanie m’avait mis Emma sur les bras, je n’avais ni manuel, ni explications, ni mise à niveau. Rien. »
Une du père : « Il faut être deux pour faire un bébé, Dante. Peu importe ce que tu as cru ou pas. Tu aurais dû t’assurer qu’elle ne tomberait pas enceinte en utilisant un préservatif ! »
Malorie Blackman est entre autre l’auteur de la très bonne série « Entre chiens et loups » qui compte 4 tomes. Elle a écrit plus de 50 livres et remporté de nombreux prix, mais seuls quelques-uns de ses romans ont été traduits en français.
Boys don't cry
Une critique signée Nath56
Inscrit le 27 octobre 2014  |   151 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Romans étrangers, Romans français
Nath56

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar