Anamor

Cercueils sur mesure

Critique de l'œuvre

Cercueils sur mesure est une nouvelle écrite par Truman Capote et inspirée d'une histoire vraie. C'est avec d'autant plus d'intérêt que l'on se lance dans la lecture des 120 pages que l'auteur nous propose. Dans une petite ville américaine, d'étranges choses se passent. Des habitants que rien ne relie directement sont retrouvés morts après avoir chacun reçu un cercueil miniature avec à l'intérieur une photo les représentant. Jake Pepper, un inspecteur du FBI, est sur l'affaire depuis un moment jusqu'au jour où…
Petite chose qu'il faut savoir lorsque l'on se lance dans la lecture de cette œuvre, on suit le cours des aventures de Jake au travers les yeux d'un de ses amis à savoir notre auteur lui-même. Cela nous rapproche indéniablement de l'action en cours.
Ce livre est tout de même très particulier dans sa décomposition. En effet on passe de la description, au dialogue pour finir sur un semblant de journal intime. Pourquoi pas après tout mais le problème est qu'à force de vouloir trop en faire le récit perd de sa valeur. C'est difficile ne pas voir les longueurs apparaitre lorsque Truman nous décrit ses propres vacances d'autant plus que cela n'apporte rien à notre enquête.
Pour autant ce livre est agréable dans le sens où l'on suit pas à pas l'action en se faisant son idée sans être cloitré dans ce que l'auteur a voulu. Attention toutefois à la fin qui est étonnante voire déroutante, elle peut donc déplaire à certains
Ce livre existe en Folio à 2 euros, autant ne pas se priver et vous faire votre propre avis !
Cercueils sur mesure
Une critique signée Aline
Inscrit le 07 septembre 2008  |   218 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Polars - Thrillers, Romans français
Aline

Le coin des internautes

Moyenne des notes :   (1)
0
1
0
0
0
 
Pas encore d'avatar

Pas encore d'avatar

Ce roman était pas mal du tout, m'a plu, car la facon dont il a été écrit m'a beaucoup plu... Des passages, par moments, étaient un peu compliqués a comprendre, mais mis à part ce détail, c'était pas mal...


Misschic - 06 avril 2011 -