Anamor

Chronique du tueur de roi 1, Le Nom du Vent

Critique de l'œuvre

Fils d'une famille d'itinérants respectés, les Edema Ruh, Kvothe est un petit garçon très intelligent. Sa capacité d'apprentissage, sa vivacité et sa curiosité ont attiré l'attention d'un vieux monsieur, Abenthy, arcaniste de métier. Ce dernier va alors prendre Kvothe sous son aile et lui apprendre une bonne partie de ses connaissances (magiques, intellectuelles, etc.) avant de l'inviter à rejoindre l'Université pour parachever sa formation.
Mais les choses ne se passent pas toujours de manière souhaitée et Kvothe devient rapidement orphelin, sa troupe massacrée par les Chandrians (après le départ d'Abenthy). Seul survivant il n'abandonnera pas son rêve de rejoindre l'Université mais avant il devra d'abord survivre à la misère dans une ville trop grande pour un pauvre enfant.
Patrick Rothfuss signe ici un roman de Fantasy d'une grande intensité. Le nom du vent est son premier écrit mais ne souffre en aucun cas d'un manque de maturité. Bien au contraire la narration est riche et intensive. Les mots s'enchaînent harmonieusement et tiennent le lecteur en haleine. Pas de description intempestive ni d'action trop soutenue. Un équilibre renforcé par la présence d'une magie employée avec parcimonie. L'écriture fournie et ambitieuse en fait un roman plus long à lire et un peu plus difficile mais qui renforce le plaisir de lire.
800 pages de pur bonheur littéraire. Et pourtant comme toute chronique, on sait que son héros ne mourra pas et se remettra de ce qui lui arrive. A ce petit bémol viennent s'ajouter quelques longueurs, notamment sa jeunesse dans la rue. Mais c'est marginal comparé au plaisir que procure la lecture.
A la fin de ce premier tome, Rothfuss a posé tellement de choses que j'ai peur qu'une vie ne suffise pas pour tout conter s'il conserve la qualité de ce premier tome. Le numéro deux sera révélateur de la suite de la série et de l'orientation prise par l'écrivain. Mettre en place une série n'est pas le plus difficile. L'alimenter et tenir le même rythme ne sera pas aisé.
A lire puis à conseiller à tous les lecteurs en herbe.
Chronique du tueur de roi 1, Le Nom du Vent
Une critique signée Nicolas
Inscrit le 11 mai 2008  |   264 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Fantasy, Polars - Thrillers
Nicolas

Le coin des internautes

Moyenne des notes :   (2)
2
0
0
0
0
 
Pas encore d'avatar

Pas encore d'avatar

Vraiment très difficile de devoir attendre la suite.


Tmortagne - 01 octobre 2015 -

Nicolas

Hello,

Venant d'acquérir le tome 2 (en 2 parties) et ayant un peu oublié ce qu'il s'était passé précédemment, j'ai relu la première journée !
Et bien cette seconde lecture a été aussi passionnante que la première, si ce n'est plus. J'ai réellement adoré au point de lire et lire le soir jusque tard dans la nuit :). Je confirme mes dires d'il y a un peu plus de deux ans.

Un gros 5/5 pour ce roman.


Nicolas - 02 septembre 2013 -