Anamor

Chronique du tueur de roi 3, La peur du sage, deuxième partie

Critique de l'œuvre

C'est loin de l'Université que Kvothe continue son apprentissage. Auprès du Maer, il devra faire preuve de patience et de retenue. Mais lorsque l'homme le plus riche du monde le place à la tête d'une équipe de mercenaires pour traquer et anéantir des pillards, c'est heureux et plein d’orgueil que Kvothe part en chasse.
Sur sa route il rencontrera des personnages fantastiques, mystérieux et parfois sortis des contes de fées...
Cette seconde partie de la deuxième journée est nettement plus dynamique que la précédente. Avoir quitté l'université place le lecteur dans un nouvel univers, avec ses nouvelles têtes, ses mœurs et coutumes différentes que Rothfuss décrit toujours avec autant de détails et de passion. Le monde s'élargit donc pour le lecteur en ce qui concerne la géographie que l'histoire et la politique.
Les rares passages dans la réalité sont toujours aussi précieux et revigorants, bien que le Kvothe du temps réel semble si loin de celui de la narration...
Néanmoins, quelle frustration ! 2000 pages de lecture et pourtant on en veut toujours plus et on attend toujours la raison pour laquelle la saga se nomme Chronique du tueur de roi. Et Kvothe n'a toujours pas accompli la moitié des hauts faits énumérés en quatrième de couverture du premier tome...
Bravo à l'auteur pour savoir nous offrir autant de plaisir et générer ce sentiment d'attente à la fin de chaque tome.
Vivement la suite !
Chronique du tueur de roi 3, La peur du sage, deuxième partie
Une critique signée Nicolas
Inscrit le 11 mai 2008  |   264 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Fantasy, Polars - Thrillers
Nicolas

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar