Anamor

Daddy

Critique de l'œuvre

1942, en plein milieu de la seconde guerre mondiale. Thomas, tout juste onze ans, a toujours vécu caché. Sa mère détient des informations qui pourraient permettre à l'Allemagne de récupérer une énorme somme d'argent. Les nazis veulent donc se servir de l'enfant comme otage. Le matin de son onzième anniversaire, la maison dans laquelle Thomas se cachait est investie par l'unité chargée de sa recherche. Cette unité est menée par Gregor Laemmle, dont l'intelligence froide et méthodique trouve écho dans celle, développée à l'extrême par l'entraînement que lui a fait subir sa mère, de Thomas.
Celui-ci parvient à s'échapper, et une course-poursuite commence. Aidé par quelques gardes du corps espagnols totalement dévoués à sa mère, Thomas va devoir jouer sa vie comme on joue aux échecs.
Daddy est un roman a suspense qu'on ne peut lâcher une fois que l'on a commencé. Si les personnages sont un peu caricaturaux, on se prend vraiment au jeu et les 420 pages passent en un éclair. Un vrai bon moment !
Daddy
Une critique signée Chantal
Inscrit le 06 juin 2010  |   95 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Polars - Thrillers, Romans français
Chantal

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar