Anamor

Dark Plagueis

Critique de l'œuvre

Dark Plagueis est l'un des seigneurs Sith les plus puissants ayant jamais vécu.
En tant qu'Apprenti de Dark Tenebrous, il a embrassé le Côté Obscur de la Force et a suivi sa formation Sith.
Le moment venu, il a détruit son Maître et s'est juré de ne pas connaître le même destin.
En tant que Hego Damask, son identité civile, il va comploter pour faire vaciller la République économiquement et politiquement. En tant que Dark Plagueis, il va apprendre à contrôler la vie et la mort.
Sa rencontre avec le jeune Palpatine lui permettra de mettre en oeuvre le Grand Plan : la Revanche des Sith.
Une des phrases marquantes de l'Episode III est selon moi celle qui a été prononcée par le Chancelier Suprême Palpatine lors de sa conversation avec Anakin Skywalker à l'Opéra des Galaxies :
"Est-ce que tu connais l'histoire tragique de Dark Plagueis le Sage ? [...] Dark Plagueis était un Seigneur Noir des Sith tellement puissant et tellement sage qu'il pouvait utiliser la Force pour influer sur les midi-chloriens et créer la vie".
C'est la toute première fois que Dark Plagueis était mentionné et j'ai toujours souhaité pouvoir en apprendre plus sur ce Seigneur Noir des Sith.
James Luceno m'a permis d'exaucer ce souhait.
Ce roman dresse un portrait précis de ce personnage charismatique, visionnaire et à l'intelligence supérieure. L'histoire se déroule sur plusieurs décennies et s'intègre parfaitement dans l'univers Star Wars. Il est extrêmement agréable et surprenant de rencontrer des personnages issus des trilogies Star Wars. Ce récit vous permettra de mieux comprendre le comportement de certains des protagonistes de celles-ci.
La description des planètes et des lieux est également bluffante.
Au final, je conseille vivement ce livre. C'est selon moi un préquel indispensable que tout fan de la saga Star Wars se doit d'avoir lu.
Dark Plagueis
Une critique signée Benjamin
Inscrit le 19 décembre 2013  |   21 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Fantasy, Romans historiques
Benjamin

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar