Anamor

Ensemble, c'est tout

Critique de l'œuvre

Elle, c'est Camille. Presque 27 ans, femme de ménage la nuit, dans les bureaux. Camille ne vit pas, Camille survit. Et encore, à peine. Elle aurait pu pourtant : reçue aux Beaux-Arts avec les félicitations du jury, Camille est une artiste. Mais Camille a quitté les Beaux-Arts, et ne dessine plus depuis des mois.
Et voilà qu'un soir surgit un étrange chevalier, venu la sauver du froid polaire qui règne dans la petite chambre de bonne qu'elle occupe sous les toits. Philibert la sauve de force et l'installe dans son appartement, qu'il partage déjà avec un jeune cuistot prometteur et franchement vulgaire.
S'organise alors une vie pour ces trois éclopés, qui vont se soutenir l'un l'autre, se détester, se comprendre, et peu à peu s'accepter tels qu'ils sont. Ensemble.
Ce roman, c'est un de mes romans préférés. Je l'ai lu 7 ou 8 fois, mais en le relisant l'autre jour, j'ai retrouvé les mêmes émotions, et j'ai pleuré, et j'ai souri. Alors oui, on peut arguer que c'est bien facile, qu'il ne suffit pas de trouver des amis pour se reconstruire psychologiquement, et que la fin est prévisible assez rapidement. Mais cela n'empêche pas les personnages de ce livre d'être profondément touchants.
A ne pas manquer !
Ensemble, c'est tout
Une critique signée Chantal
Inscrit le 06 juin 2010  |   95 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Polars - Thrillers, Romans français
Chantal

Vous avez aimé cet article, vous devriez également apprécier

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar