Anamor

Everything everything

Critique de l'œuvre

Maddy est une jeune femme de 18 ans qui vit depuis petite cloitrée dans sa maison sans avoir le droit de sortir ou recevoir des gens. Sa maladie est connue sous le nom de l'enfant bulle, elle est allergique au monde extérieur. Cela ne l'empêche pas de faire sa petite vie, entourée de sa mère et de son infirmière. C'est une jeune femme forte, jusqu'au jour où Olly (olliver) emménage à côté de chez elle. Son regard sur le monde va alors changer. Et la tentation de faire sa connaissance par tous les moyens devient plus forte. Pourtant sa mère lui répète suffisamment souvent que l'extérieur lui sera fatal.
Quand l'envie de vivre quelques moments intenses devient plus forte que de vivre... tout court.
J'ai tout de suite été attirée par cette couverture qui semble simple au premier abord. Blanche avec un peu de couleur autour du titre et en m'approchant j'ai pu voir que cette tâche de couleur représentait le monde sous toutes ses formes, ce qui m'a décidé à acheter et le découvrir.
C'est un véritable coup de cœur pour moi. Avec une fin plutôt surprenante. Impossible de lâcher ma lecture.
J'ai adoré le concept de l'auteure, d'user de discutions sms et e-mail, toutes sortes de documents à l'intérieur des pages, comme des factures, des feuilles d'analyses, etc.. Cela nous donne l'impression de vivre les choses et les événements à fond avec Maddy.
C'est un roman jeunesse qui fait du bien, avec une héroïne mature pour son âge, qui connaît tous les enjeux de sa maladie mais décide que la vie doit être vécue pleinement peu importe les conséquences. Cela nous oblige à penser à notre propre vie et revoir nos priorités.
Ce roman va être adapté prochainement au cinéma.
Everything everything
Une critique signée Mosaik
Inscrit le 17 mai 2017  |   39 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Polars - Thrillers, Romans fantastiques
Mosaik

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar