Anamor

Extrêmement fort et incroyablement près

Critique de l'œuvre

Oskar, neuf ans, a perdu son père dans les attentats du 11 septembre, deux ans auparavant. Un jour, en fouillant dans le bureau de celui-ci, il casse un vase. Parmi les débris se trouve une enveloppe orné d'un seul mot : "Black". Dans cette enveloppe : une clé.
Oskar se persuade alors que s'il trouve la serrure correspondant à cette clé, cela le rapprochera de son défunt père. Commence alors une longue quête à travers tout New York.
Roman initiatique s'il en est, "Extrêmement fort et incroyablement près" raconte le deuil d'un petit garçon, particulièrement sensible et attachant. On est emporté dans le monde de ce gamin à part, avec son intelligence, sa famille atypique, ses inventions géniales et irréalistes.
Le roman alterne entre la quête de Thomas, et les récits de sa grand-mère et de son grand-père pour former une fresque familiale très riche, tant en événements qu'en émotions.
Extrêmement fort, en effet !
Extrêmement fort et incroyablement près
Une critique signée Chantal
Inscrit le 06 juin 2010  |   95 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Polars - Thrillers, Romans français
Chantal

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar