Anamor

Fortune de France 7, La volte des Vertugadins

Critique de l'œuvre

Pierre-Emmanuel de Siorac, fils du marquis de Siorac et de la duchesse de Guise, serviteur fidèle et dévoué d'Henri IV puis de Louis XIII, nous raconte ici ses premiers amours, ses premiers pas à la cour d'Henri, ses missions secrètes et plus généralement la vie d'un gentilhomme de la cour.
Derrière le visage bienveillant d'Henri IV (l'édit de Nantes) se cache un homme blessé par la reine, trahi par ses ministres et trompé par ses maîtresses… Henri devient de plus en plus mélancolique et songe souvent à la fin de sa vie.
La vie à la cour n'est que complots, pièges, intrigues, masqués par des bals, des jeux, la chasse, bref, de la frivolité dans toutes ses formes.
Nous découvrons dans ce livre les trois dernières années du règne d'Henri IV, mais aussi et surtout l'enfance du Dauphin, futur Louis XIII. Ce dernier n'aura connu l'amour de son père que trop peu de temps (Louis avait neuf ans lorsque Ravaillac assassina le roi), et aucun amour de la part de sa mère (Marie de Médicis). Heureusement, le dauphin peut compter sur l'amour de sa sœur cadette, et aussi sur le soutien du jeune chevalier de Siorac.
Robert Merle raconte, à l'aide des mémoires de Pierre-Emmanuel de Siorac, la vie en France au début du XVIIème siècle. Même si l'auteur a choisi de romancer son œuvre, il a veillé à conserver le point de vue du jeune chevalier et à nous faire découvrir le passage de celui-ci de l'adolescence à l'âge adulte ; celui de gentilhomme de la cour à celui de serviteur dévoué et discret du roi.
Voici une citation à propos de la vie des rois :
« Les rois, comme avait si bien noté mon père, naissent en public, mangent en public, meurent en public et c'est tout juste s'ils ne besognent pas leurs épouses en public, la raison en étant que tout incident grand ou menu, de leur vie peut déboucher sur une affaire d'État et intéresser le royaume entier. »
Fortune de France 7, La volte des Vertugadins
Une critique signée Luc-Antoine
Inscrit le 07 septembre 2012  |   58 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Polars - Thrillers, Romans français
Luc-Antoine

Fortune de France sur Anamor (Série en cours)

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar