Anamor

Frankenstein

Critique de l'œuvre

XVIIIème siècle, le docteur Frankenstein (car oui, il s'agit du nom docteur et non du “monstre” comme beaucoup le croient), quitte le domicile familiale de Genève pour aller à l'université. Rapidement, Victor, pense à quitter son cursus pour se concentrer sur ses travaux personnels. En effet, il voit grand, plus grand que n'importe quel scientifique : il va créer la vie. A partir de membres récupérés à la morgue de l'université, Victor va passer de nombreux mois en autarcie dans son laboratoire pour finalement voir sa créature prendre vie. Bien que son oeuvre soit achevée, le docteur Frankenstein prend conscience de la dangerosité de ses recherches et rejette ce qu'il appellera lui même “le démon”.
Va alors suivre une folle course poursuite où la créature va se venger de la méchanceté humaine en s'en prenant à son propre créateur, à l'origine de son existence et donc, à l'origine de tous ses soucis.
Sans avoir vu les nombreux films relatant cette histoire, j'attendais beaucoup de ce chef-d'oeuvre. Je pensais que la ligne directrice de ce roman allait tourner autour de la construction de la créature. Qu'il doit être difficile de mettre sur pied un Être humain créé de toutes pièces, qu'il doit être difficile de réunir toutes les informations nécessaires pour créer la vie ! Mes espérances ont rapidement été revues à la baisse. Le tout va se dérouler en moins d'un paragraphe, sans aucune explication.
Frankenstein est avant tout un roman traitant des relations humaines et des normes sociales dans lesquelles nous vivons. Ce monstre, bien que difforme reste un Être vivant. Il a du essuyer de violents rejets à chacune de ses rencontres avec les Hommes. C'est ainsi que s'est construit son caractère diabolique rempli de vengeance.
Il s'agit donc avant tout d'une critique de la société du XIXème siècle (date d'écriture) qui reste encore d'actualité. Cependant, il existe de nombreux longueurs dans ce livre qui donnent envie au lecteur de réaliser quelques coupures dans l'histoire afin de changer d'air.
Frankenstein
Une critique signée Rémi
Inscrit le 02 juillet 2010  |   65 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Fantasy, Polars - Thrillers
Rémi

Le coin des internautes

Moyenne des notes :   (2)
2
1
0
0
0
 
Pas encore d'avatar

Pas encore d'avatar

C'est une oeuvre à lire ! J'en suis restée bouche bée. Roman très passionnant et frustant.


Malda - 28 mai 2013 -

Pas encore d'avatar

Livre plaisant


Katherina - 17 mars 2013 -