Anamor

Gertrude Bell, Agent secret, aventurière et archéologue

Critique de l'œuvre

Grand Prix des Lectrices de ELLE 2016
Ce roman fait partie du Grand Prix des Lectrices de ELLE 2016 !
Ce document nous raconte la vie d’une jeune anglaise, fortunée, cultivée et intelligente qui après une bonne éducation (elle fera partie des premières femmes accueillies à la célèbre université d’Oxford) et la recherche d’un mari (qui n’aboutira pas) part à la découverte du monde.
Le premier chapitre nous raconte comment l’industrie a fait la richesse de la famille Bell ainsi que l’enfance de Miss Bell qu’on nous décrit plutôt heureuse (grâce à un père aimant) malgré l’absence de la mère, morte en couches.
Le deuxième chapitre nous parle de l’arrivée d’une belle-mère, Florence, lorsque Gertrude Bell a 8 ans et des liens qui vont se créer entre les deux.
Adulte, la jeune femme repousse toujours plus loin ses propres limites. Après avoir failli mourir en montagne (Gertrude Bell, nous dit-on, est un nom qui compte dans l’histoire de l’alpinisme) elle part à l’aventure dans le désert entre Damas et Bagdad. Une aventure qui, au total, durera près de 10 ans (en plusieurs séjours).
Sous couvert de voyages, de découvertes archéologiques, on s’aperçoit que la dame a noté énormément de choses, que ce soit des routes, des points d’eau ou les noms de chef de tribu. La première guerre mondiale une fois déclarée, toutes ces informations vont être bien utiles aux services de renseignements britanniques qui se serviront de la Khatun, la dame pour améliorer leur connaissance de la région.
Un document intéressant, mais trop politisé pour moi. J’ai, de plus, eu un peu de mal avec le snobisme de la dame, qui emporte une robe du soir ou encore se fait servir le thé dans un service en porcelaine sur une nappe blanche au milieu du désert...
Dans la seconde partie, après une dépression due à un chagrin d’amour, elle devient plus naturelle, plus « sauvage », et m’a donc plus intéressée que la femme de départ, trop attachée aux us et coutumes de la bonne société anglaise de l’époque.
Gertrude Bell, Agent secret, aventurière et archéologue
Une critique signée Nath56
Inscrit le 27 octobre 2014  |   151 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Romans étrangers, Romans français
Nath56

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar