Anamor

Hades Hangmen 1, Hors-la-loi

Critique de l'œuvre

River Styx a beau être le président des Hangmen, un terrifiant gang de bikers trafiquants d'armes, une seule chose l'obsède depuis ses 11 ans. Les yeux de loup de cette petite fille terrorisée rencontré furtivement en forêt 15 ans auparavant. Alors quand il retrouve à l'agonie, en train de se vider de son sang près de son entrepôt une jeune femme aux yeux de loup, il n'ose y croire. Cette fille, il ne l'a jamais oubliée, car elle est la numéro 3. Styx est surnommé le muet des Hangmen. Sa gorge reste bloquée, impossible de parler sans bégayer sauf face à son défunt père, son ami Kyler et elle... Cette fille, la troisième personne devant qui il arrive à parler. Elle, c'est Maé. Elle s'est enfuie de sa communauté où elle devait être mariée de force au prophète David, pour sauver son peuple de la fin du monde. Considérée comme fille pécheresse à cause de sa beauté, elle vivait recluse dans des conditions insupportables avec les autres "maudites". Elle non plus n'a pas oublié ce jeune garçon, qui, de l'autre côté du grillage, dans cette forêt, essayait de la réconforter. Mais le prophète compte bien récupérer ce qui lui appartient, Hangmen ou pas. Quand un adorateur de Hades fait face à ses propres démons pour sauver son ange tombé du ciel, mieux vaut ne pas croiser sa route.
Hors-la-loi est le tome 1 d'une série en cours de traduction, appelée Hades Hangmen. Chaque tome est indépendant et raconte l'histoire d'une personne du gang ou liée au gang. Pour ce premier tome, nous suivons River Styx, tout jeune président de 26 ans des Hangmen. L'univers des Bikers est bien amené grâce au lexique ajouté par l'auteure. Je n'ai aucun mal à imaginer tout ce qui y est décrit. Ces "frères" qui n'obéissent qu'à leurs propres lois, pour qui le club passe avant tout et prêts à mourir les uns pour les autres. J'ai tout de suite adoré Styx. Le fait qu'il ne soit pas parfait peut-être. En effet, son bégaiement très prononcé l'empêche de communiquer facilement. Il utilise le langage des signes traduit par son meilleur pote et vice président Kyler. On le voit lutter pour s'exprimer et dire ce qu'il ressent, ce qui le rend touchant. La romance prend une grande partie de l'histoire, mais on ne tombe pas dans le cliché du mec qui se range et devient un gentil petit agneau pour une nana. Non, ici River Styx reste le même, les gorges continuent d'être tranchées et la torture toujours son moyen de prédilection pour délier les langues. Maé doit se reconstruire après sa fuite de la communauté. Elle ne connaît absolument rien de la vie et semble perdue dans son propre enfer, ce qui en fait un personnage attachant. Son récit est touchant, et même si ce livre est une fiction, nous savons que ce genre d'endroit existe, ce qui rend le récit poignant.
J'ai beaucoup aimé ce premier tome. Cet univers de biker change des autres romans du genre. J'apprécie aussi le partage de la playlist en fin de roman, avec des titres qui collent à l'histoire. J'aime bien ce concept et prends plaisir à lire en écoutant les morceaux choisis par l'auteure.
Hades Hangmen 1, Hors-la-loi
Une critique signée Mosaik
Inscrit le 17 mai 2017  |   35 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Polars - Thrillers, Romans fantastiques
Mosaik

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar