Anamor

Huis clos

Critique de l'œuvre

Interprétée pour la première fois en 1944, "Huis clos", composé d'un acte unique et de cinq scènes, nous montre l'arrivée de trois personnages dans un autre univers, celui de l'enfer. La première scène inaugure l'entrée du premier personnage, Garcin. Il est accompagné par un valet qui lui montre la pièce unique où il va demeurer pour toujours. L'intérieur est sobre, trois fauteuils style Second Empire, l'un rouge, l'autre vert et le dernier bleu, une cheminée avec un bronze et un coupe papier, puis le valet sort et laisse Garcin seul dans la pièce. Entre ensuite Inès, il y a maintenant deux personnages dans la même pièce, Garcin tente de faire connaissance avec Inès mais il ne reçoit que des réponses froides. Entre ensuite le dernier personnage, Estelle. Les trois personnages sont maintenant enfermés dans une même pièce et chacun d'entre eux se fera le bourreau moral de l'autre...
Pièce très courte, environs 90 pages, mais toute fois captivante, Sartre nous offre une vision d'un enfer inhabituel, où toutes les machines de tortures sont absentes, les bourreaux sont les personnages qui créent au fil de la pièce une alliance contre un autre, d'ailleurs ce n'est pas pour rien que les personnages sont trois, deux alliés contre un... C'est de cette pièce que vient d'ailleurs la réplique mythique prononcée par Garcin "Alors c'est ça l'enfer je n'aurais jamais cru… Vous vous rappelez : le soufre, le bûcher, le gril… Ah! Quelle plaisanterie. Pas besoin de gril, l'enfer c'est les Autres" !
Huis clos
Une critique signée HAL
Inscrit le 13 mai 2012  |   6 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Romans étrangers, Romans français
HAL

Le coin des internautes

Moyenne des notes :   (1)
1
0
0
0
0
 
Pas encore d'avatar

Nath56

Elle est terrible cette pièce de théâtre, je l'ai lu il y a plusieurs années, mais je me souvenais de la dernière phrase "L'enfer, c'est les autres" !
A lire !


Nath56 - 11 novembre 2014 -