Anamor

Inspecteur Lynley 13, Sans l'ombre d'un témoin

Critique de l'œuvre

Sir David Hillier, supérieur direct et insupportable de l'Inspecteur Lynley (temporairement nommé Super-intendant, voir livres précédents), est à cran. Un tueur en série est à l'oeuvre à Londres, et il a fallu qu'il tue à quatre reprise pour que l'on s'en rende compte. Seule la quatrième victime est de race blanche, les trois premières étant des noirs ou des métis.
Il va donc falloir jouer serré pour éviter au maximum les accusations de racisme de la part des journalistes. Pour cette raison, Winston Nkata, récemment nommé Sergent, fera la liaison entre la police et la presse, ce qui ne lui fait guère plaisir. A ses côtés pour l'enquête, Thomas Lynley bien sûr, et Barbara Havers, qui désespère de retrouver son grade un jour.
C'est donc pour la première fois un tueur en série que nos policiers doivent débusquer. Les meurtres sont nombreux, et touchent particulièrement Lynley, puisqu'il s'agit de meurtres de jeunes adolescents et qu'il s'apprête à devenir père à son tour. L'enquête est extrêmement bien mené, comme d'habitude avec Elizabeth George, et les 800 pages se lisent avec plaisir.
La fin est complètement bouleversante, et changera la vie de nos héros pour toujours. A dévorer sans modération !
Inspecteur Lynley 13, Sans l'ombre d'un témoin
Une critique signée Chantal
Inscrit le 06 juin 2010  |   95 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Polars - Thrillers, Romans français
Chantal

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar