Anamor

Inspecteur Lynley 2, Le Lieu du crime

Critique de l'œuvre

Lorsque Lynley est envoyé en Ecosse, pour élucider le meurtre d'un célèbre auteur de pièce de théâtre, il est loin de se douter de ce qui l'attend.
Le crime a eu lieu dans un manoir isolé. Toute une troupe de théâtre s'y était retirée pour répéter la dernière pièce de la victime. Une dizaine de personnes étaient présentes. Personne n'est entré, personne n'est sorti depuis. Et parmi les présents (et donc les suspects) Lady Helen CLyde, dont Lynley est follement amoureux, et son amant.
Lynley doit donc lutter contre ses instincts, sa jalousie, et son désir de protéger la femme qu'il aime dans cette enquête. Havers, bien sûr, l'épaule, et ne se prive pas pour lui faire remarquer lorsqu'il s'écarte de son rôle d'enquêteur.
Elizabeth George nous propose ici un roman intense, commençant comme un huis-clos à la Agatha Christie, et explorant les tréfonds de l'âme humaine. Jalousie, adultère, ego, tout y passe. Un polar au ton sinistre et froid comme le lieu du crime. Toujours très bon bien sûr, Elizabeth George reste égale à elle-même. Et pourtant, c'est un de ses romans que j'aime le moins dans la série des Lynley/Havers. Sans doute à cause de l'ambiance bizarre.
Inspecteur Lynley 2, Le Lieu du crime
Une critique signée Chantal
Inscrit le 06 juin 2010  |   95 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Polars - Thrillers, Romans français
Chantal

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar