Anamor

Je suis l'Homme le plus beau du monde

Critique de l'œuvre

Un petit enfant naît beau. Mieux, il est le plus beau du monde. Grandissant, sa beauté ne cessera de s'affirmer. Toutes les filles seront à ses pieds, les hommes aussi d'ailleurs. Il se cachera autant que possible, n'allant pas à l'école, n'ayant pas d'amis. Un jour, bravant l'autorité de sa mère, il sortira en ville, accompagné de son père. Ceci sera sa première grosse erreur car le mouvement de foule qui suivra aura raison de la vie de son cher papa qui souhaitait tant en faire un garçon normal...
Une riche femme lui proposera alors de changer de vie et quitter sa miteuse maison pour une grande et riche demeure. dans laquelle il devra cacher pendant 5 ans. Une photo par an sera sa seule relation avec un public qui l'aime tant. Quelques temps après sa médiatisation, l'Homme le plus beau du monde quittera ce monde qui le rend malheureux, à la recherche d'un bonheur plus simple. Mais rien ne se passe jamais comme prévu...
Premièrement il est difficile de se mettre dans la peau d'un personnage qui n'a pas de nom. Le début est pourtant très intéressant et comme à son habitude Massarotto tente de soulever un débat d'actualité. Ici, le rôle des médias et de la beauté dans le quotidien des êtres humains.
Le style est toujours aussi agréable et facile, mettant en exergue la naïveté du personnage principal. Les autres personnages sont d'ailleurs nettement plus intéressants. Bien que certaines longueurs sont présentes, la lecture est très rapide.
Je suis l'Homme le plus beau du monde est un roman moyen, bien loin derrière les autres oeuvres de Massarotto.
Je suis l'Homme le plus beau du monde
Une critique signée Nicolas
Inscrit le 11 mai 2008  |   264 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Fantasy, Polars - Thrillers
Nicolas

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar