Anamor

L'Ange de la Nuit 1, La Voie des Ombres

Critique de l'œuvre

Durzo Blint est le meilleur pisse-culotte de tout Cénaria. L'assassinat est pour lui un art et grâce à son Don, personne ne l'a encore égalé.
Alors qu'il s'était promis de ne jamais former d'apprenti, il va bientôt céder et prendre sous son ail, un jeune garçon issu des rues, Azoth. A la condition que ce dernier change d'identité, de rôle et qu'il abandonne son ancienne vie.
Dans un monde cruel où la magie des plus forts règne sur les plus faibles et où les intrigues politiques sont complexes, Azoth réussira-t-il à trouver sa place ? Trouvera-t-il le secret caché de Blint ?
Attendu par les lecteurs et encensé par la presse, ce premier tome est bon sans être excellent.
Il souffre malheureusement de plusieurs défauts assez irritants. Tout d'abord, le scénario n'est pas original et certains évènements semblent avoir été empruntés à d'autres romans de Fantasy. Ensuite, ces mêmes évènements n'ont pas de suite et sont laissés en suspens ou finis sans que le lecteur en soit informé. On peut aussi regretter la forte misogynie qui se dégage pages après pages.
Par ailleurs, ce premier volume traine en longueur et aurait été plus rythmé avec deux cents pages de moins.
Néanmoins l'univers de L'Ange de la Nuit est fourni et complexe. J'espère que les tomes deux et trois entreront plus profondément dans l'histoire de Mydcyru. Les personnages ne sont pas dénués de saveur et chacun a sa propre identité, et si certains sont bourrés de clichés, dans l'ensemble ils sont tous intéressants. On donnera une mention spéciale pour le personnage de Blint !
En conclusion, même si La voie des Ombres n'est pas le meilleur roman de fantasy, il mérite sa place dans la bibliothèque de tout amateur du genre.
L'Ange de la Nuit 1, La Voie des Ombres
Une critique signée Nicolas
Inscrit le 11 mai 2008  |   264 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Fantasy, Polars - Thrillers
Nicolas

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar