Anamor

L'armée furieuse

Critique de l'œuvre

Paris, un magnat de la finance est brûlé vif dans sa voiture. Momo-mèches-courtes, incendiaire bien connu, est le principal suspect.
Ordebec, une jeune fille voit passer l'Armée Furieuse, signe de mort imminente. Et en effet, sa vision ne tarde pas à se réaliser.
Le commissaire Adamsberg, bien connu des lecteurs de Fred Vargas, se retrouve à nouveau à cheval sur plusieurs enquêtes, entre le réel et l'irréel, entre ses vagues convictions et celles de ses hommes. Du grand Vargas comme on les aime. Un coupable que je n'ai pour ma part pas soupçonné un instant clot magnfiquement cette enquête.
Pour ceux qui n'ont jamais lu de livre de cette série sur le commissaire Adamsberg, je ne suis cependant pas persuadée que c'est le bon bouquin pour commencer. La personnalité du commissaire est extrêmement particulière, et il vaut peut-être mieux commencer par le premier livre pour vraiment la comprendre au fur et à mesure. Mais un très bon polar quoiqu'il en soit.
Si vous ne connaissez pas Vargas, courrez acheter, ça vaut vraiment la peine !
L'armée furieuse
Une critique signée Chantal
Inscrit le 06 juin 2010  |   95 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Polars - Thrillers, Romans français
Chantal

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar