Anamor

L'assassin royal 6, La reine solitaire

Critique de l'œuvre

La reine solitaire.
Fitz est maintenant accompagné du Fou, Astérie, Kettricken, Oeil de Nuit et Caudron. Ils marchent le long d'une route à l'aura mystérieuse. Celle ci semble avoir été créée par l'Art, et notre héros a bien du mal à ne pas devenir fou en sa présence. Son art est trop incertain mais pourtant il va devoir faire face aux artiseurs de Royal qui sont à ses trousses.
On sait enfin si la mission de Fitz a été achevée et si les Anciens se sont réveillés. Au risque de me répéter, la description des sentiments, des décors et des personnages est vraiment le point fort du livre, Robin Hobb arrive à nous faire vraiment vivre son histoire juste avec ces détails.
L'écriture est fluide, facile à lire et fort agréable. L'auteur nous plonge dans un univers original et fantastique. On est à la fois un héros qui n'est qu'un simple humain embarqué dans des situations qui lui échappent mais en plus on voit le côté politique du royaume, tous les coups bas et les tactiques employées pour faire fléchir l'adversaire.
Un livre tout simplement magique avec une histoire originale !
L'assassin royal 6, La reine solitaire
Une critique signée Anais
Inscrit le 31 juillet 2009  |   24 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Fantasy, Polars - Thrillers
Anais

Le coin des internautes

Moyenne des notes :   (1)
1
0
0
0
0
 
Pas encore d'avatar

Rémi

Une fin qui répond aux espérances du lecteur que je suis, mais qui malheureusement ne répond pas à toutes les questions : que deviennent les personnages ? quels sont les procédés de forgisation ? qui sont réellement les anciens ?

Heureusement pour nous, Robin Hobb a repris sa plume pour nous écrire un deuxième cycle. En attendant de se lancer pleinement dedans, je vous conseille de faire un tour chez "Les aventuriers de la mer". Ce dernier (9 tomes) se déroulent dans le même monde que l'Assassin Royal, durant l'époque séparant le tome 6 et le tome 7 de l'Assassin Royal.


Rémi - 16 décembre 2009 -