Anamor

L'Encre et le Sang

Critique de l'œuvre

William Saigner, un auteur talentueux s’est fait voler son roman par son éditrice peu scrupuleuse, qui s’avérait aussi être son éditrice. Elle l’a trompé à tout point de vue en offrant le roman de William à son pire ennemi. Au bord du désespoir, il décide d’aller à Hong Kong pour littéralement « pourrir » la vie de ces deux personnes. C’est alors qu’au fond d’un vieux garage, elle est là, elle l’attend. Elle, c’est une machine à écrire qui lui réserve de nombreuses surprises.
Quand deux auteurs de thriller talentueux se rencontrent, le résultat est étonnant puisqu’il est très fortement teinté de fantastique. L’histoire, très courte (une centaine de pages), est agréable à lire même si ce n’est pas le style que l’on pouvait attendre de ces deux auteurs. Notre imagination est en conséquence fortement sollicitée. Que ferions-nous à la place de William ?
Une nouvelle très sympathique à lire et qui se lira très probablement d’une traite tant l’intrigue est captivante et déroutante. A noter qu'il y a dans cette œuvre à quatre mains de nombreux clins d’œil au monde de l’édition et des auteurs.
L'Encre et le Sang
Une critique signée Aline
Inscrit le 07 septembre 2008  |   218 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Polars - Thrillers, Romans français
Aline

Vous avez aimé cet article, vous devriez également apprécier

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar