Anamor

L'enfant-rien

Critique de l'œuvre

Calmann-Lévy
Ce roman nous a été offert par les éditions Calmann-Lévy !
Adrien est un petit garçon étrange, il vit chez sa mère avec sa demi-sœur et chaque semaine il aimerait partir avec elle chez son père. Adrien rêve d'avoir un papa, pouvoir jouer, rire et être câliner mais le sien est aux abonnés absents. Il ne sait rien sur lui et sa mère reste muette à son sujet. Lorsque celle-ci se transforme « en tas de fraises à la crème », Adrien tient peut-être l'occasion de fouiller un peu dans les papiers, de découvrir son passé, bref d'ouvrir la boîte à secrets.
Ce roman est émouvant. Adrien n'a pas eu de chance, il est diabétique insulinodépendant, ne va plus à l'école, n'a ni ami ni père. Comment ne pas être touché par un petit bonhomme si accablé par la vie ? Nathalie Hug (qui pour une fois s'est détachée de sa moitié d'orange, à savoir son mari Jérôme Camut) à travers son premier roman en solo touche des cordes sensibles avec une plume légère, délicate et très féminine. Le roman se lit à la vitesse de la lumière (135 pages) et la fin laisse sans voix. En effet, le dénouement est inattendu, il met le doigt là où ça fait mal et donne à ce roman une touche d'originalité.
Bref pour résumer, un livre intense, plein de mélancolie et de charme. On en redemande !
L'enfant-rien
Une critique signée Aline
Inscrit le 07 septembre 2008  |   218 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Polars - Thrillers, Romans français
Aline

Le coin des internautes

Moyenne des notes :   (1)
0
1
0
0
0
 
Pas encore d'avatar

Nardine

Un roman, triste, émouvant, plein d'émotions et une fin surprenante!


Nardine - 25 novembre 2014 -