Anamor

L'erreur est humaine

Critique de l'œuvre

L'erreur est humaine est un recueil de 18 nouvelles.
Pour vous donner une idée, je vais résumer les deux premières.
- Le fils de Boris et Anna Ivanovich, Mischa, âgé de 3 ans n'a pas été accepté dans la meilleure maternelle de Manhattan. S'ensuit alors une procédure longue et coûteuse pour le rattrapage. En effet, s'il n'est pas accepté, il deviendra un moins que rien.
- Un homme et une femme décident d'ouvrir un chantier pour leur nouvelle maison. Ayant recruté des promoteurs qui leur promettaient une construction rapide et à moindres frais, il va s'avérer que les travaux prendront des retards pharaoniques pour des raisons loufoques.
Voilà l'idée de ces nouvelles. Chacune d'entre elles est remplie de choses incroyables qu'on peine à croire réelle. Arnaques en tout genre, réactions humaines plus qu'amplifiées, on voit souvent à la télévision ce genre d'émission ou des personnes se font avoir alors que l'arnaque était plus grosse qu'un éléphant. Il s'avère qu'ici Woody Allen ne s'attaque pas au pachiderme mais à bien plus gros. Entre la famille qui se ruine car son fils ne peut entrer en maternelle, le couple dont la maison tend à ne jamais se construire, l'acteur qui se retrouve kidnappé alors qu'il n'est qu'une doublure, les premières histoires sont divertissantes et on en sourit de bon cœur.
Malgré tout, les nouvelles s'enchaînent et le sourire se transforme. La qualité n'est pas la même partout. Certaines sont même très ennuyeuses. Il est possible aussi qu'étant Français et n'ayant pas la culture de Monsieur Allen, certains de ses jeux de mots, ou de ses clins d'œil ne puissent m'être compréhensibles.
Un bon petit recueil malgré tout.
L'erreur est humaine
Une critique signée Nicolas
Inscrit le 11 mai 2008  |   264 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Fantasy, Polars - Thrillers
Nicolas

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar