Anamor

L'Étoile du Matin

Critique de l'œuvre

Owen Odell est un barde plutôt connu et respecté, agrémentant ses musiques d'un peu de magie (magiq dans le roman). Proche de la mort, il décide d'invoquer un personnage fantôme et de lui raconter la véritable histoire de L'Étoile du Matin, et non celle de la légende, bien qu'elle même créée et contée par Owen.
Car Jarek Mace n'est pas un héros comme les autres. S'il a combattu les rois vampyres et mené de front la bataille contre les envahisseurs angostin, le dernier héros des Highlands n'était pas celui des histoires, mais un homme égoïste, voleur, tueur et surtout menteur.
Voici la véritable histoire de L'Étoile du Matin, contée par son plus fidèle ami et compagnon de route, Owen Odell.
Gemmell nous a habitué à du très bon comme à du plutôt mauvais. Ainsi, à chaque nouvelle lecture, le lecteur appréhende les premières pages. Soyez rassuré, L'Étoile du Matin est un très bon roman, avec une histoire riche mais pas trop complexe, idéale pour un roman de fantasy.
Le prologue du roman donne le ton et enthousiasme le lecteur qui se prépare à vivre une aventure fournie en batailles, en rebondissements et en magie, parfaite pour les fans des romans de Gemmell. La grande force de Gemmell est de dresser des portraits d'hommes et non de surhommes ou de héros tels que la fantasy nous habitue. Loin des personnages insipides, chacun a son caractère, bien trempé, et son charisme. D'ailleurs, Jarek Mace ressemble assez fortement à Waylander, même comportement, même avis sur les êtres humains et finalement même retournement de situation.
Quelques longueurs ralentissent le rythme à certains moments mais la lecture est très agréable et la narration efficace. On notera une fin assez surprenante mais ô combien réussie !
L'Étoile du Matin
Une critique signée Nicolas
Inscrit le 11 mai 2008  |   264 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Fantasy, Polars - Thrillers
Nicolas

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar