Anamor

L'oeil de Caine

Critique de l'œuvre

Premier roman de Patrick Bauwen et … premier succès. Ce roman est ce qu'on appelle un best-seller tout simplement, il écrit pour vendre tout en nous montrant un scénario exagéré d'une possible réalité. C'est une histoire qui mélange d'après moi les 10 petits nègres d'Agatha Christie et Secret Story (émission de téléréalité mettant en scène des personnes qui cachent chacune un secret que les autres doivent trouver; pour le dire d'une autre manière une émission ou rien n'est réel excepté le bénéfice engendré par les spectateurs).
Ce roman raconte donc les aventures de 10 personnes payées pour participer à un jeu de téléréalité dans lequel chacun des participants cache un secret, un épisode honteux de sa vie qu'il préférerait oublier. Suite à des problèmes de taille (explosion, incendie..), ils se retrouvent perdus dans le désert à la merci d'un psychopathe qui ne désire qu'une seule chose : ne laisser qu'un survivant.
Les chapitres assez courts (au nombre de 74 pour 476 pages) permettent de créer une certaine tension au fil de l'histoire. On se laisse entrainer par cette dernière et l'intrigue particulièrement bien menée. J'ai eu envie de lire, lire et lire encore pour connaitre le dénouement. Pourtant lorsque celui-ci arrive, petite déception. Il n'est pas comme je me l'imaginais, je le trouve plutôt fade, peu réaliste… Tout ça pour ça ? Cependant on ne peut pas renier le suspense constamment présent au fur et à mesure où les meurtres et les secrets se dévoilent. J'ai bien aimé le coté satirique de ce livre, la téléréalité telle que nous la connaissons : la mère de famille perdue, le médecin louche, la pin-up qui ne pense qu'à coucher et à l'argent, tout est présent sans oublier les coups de cœurs entre les personnages.
En conclusion, un ensemble plutôt agréable à lire que je recommande.
L'oeil de Caine
Une critique signée Aline
Inscrit le 07 septembre 2008  |   218 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Polars - Thrillers, Romans français
Aline

Vous avez aimé cet article, vous devriez également apprécier

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar