Anamor

L'Olympe des infortunes

Critique de l'œuvre

Les SDF, beaucoup en aperçoivent mais peu connaissent leurs vies. Yasmina Khadra a décidé de nous en apprendre un peu plus sur leur monde.
Imaginez un terrain vague au milieu de nulle part coincé entre une route menant à la ville et la mer. Dans ce lieu incongru vivent quelques oubliés volontaires, rebuts de la société qui ont décidé de vivre à leur manière, selon leurs propres règles mais surtout avec des personnes qui leur ressemblent. Différentes personnalités, telles que celle d'Ach le borne, de son protégé Junior qui s'avère être un peu simplet, de Bliss et bien d'autres nous sont présentées.
Bienvenue dans le monde des Horr.
C'est un roman, comme souvent chez Khadra, dérangeant et qui finalement laisse pantois. On en apprend beaucoup, on est obligé de réfléchir à leur condition de vie, à faire un parallèle avec la nôtre plutôt confortable, mais finalement on ne va pas beaucoup plus loin. Certes le sujet est intéressant et plutôt peu utilisé en littérature mais certains personnages ne sont que les reflets de célèbres clichés. A noter aussi que l'apparition d'un étrange personnage nommé Ben Adam, ridiculise un peu l'histoire. Cet être est sans trop en dire est « la conscience » de nos clochards, la personne qui remet en cause leur monde.
Sinon il est clair que certains passages sont touchants et nous montre la difficulté de rebondir lorsque l'on tombe si bas.
Un roman ni excellent ni mauvais mais en tout cas cela reste une lecture cursive et prenante.
L'Olympe des infortunes
Une critique signée Aline
Inscrit le 07 septembre 2008  |   218 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Polars - Thrillers, Romans français
Aline

Vous avez aimé cet article, vous devriez également apprécier

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar