Anamor

L'ombre dans l'eau

Critique de l'œuvre

First Thriller
Ce roman nous a été offert par les éditions First Thriller !
Justine a connu une vie tourmentée (décès de sa mère alors qu'elle était très jeune, souffre-douleur de ses camarades de classe, etc.) mais elle pensait avoir tourné la page pourtant, c'est tout un pan de son histoire (et donc de ses vieux démons) qui remonte à la surface. En effet la disparition inexpliquée des années auparavant d'une amie d'enfance, à savoir Berit, vient hanter ses nuits. Lorsque les proches de cette personne viennent poser des questions sur la relation que les deux femmes entretenaient, cela dérange.
Il y a forcément un problème sous-jacent mais de quelle ampleur est-il ? Peut-on le résoudre avant que trop de personnes en souffrent ou est-ce déjà trop tard ?
C'est un roman perturbant que celui d'Inger Firmansson. Il ne faut pas s'attendre à une banale enquête policière avec cadavres et tueurs. Certes il y a un point de départ, la disparition de Berit sept années avant mais cela s'arrête là. L'auteure se plonge non pas dans les mystères de la disparition mais dans l'âme des personnages, ce qu'ils pensent, leurs réactions et leurs vécus concernant tout cela. Certaines pages vont se rouvrir, des personnes se dévoiler. A travers ce roman, de nombreux sentiments sont présents : la perception de la mort, la maltraitance, le harcèlement, etc. Le rythme du roman est extrêmement lent, tous les personnages qui entourent Justine sont passés au crible. Cela est un peu ennuyeux au début du roman. En effet il est difficile de passer d'un personnage à l'autre à chaque changement de chapitre mais heureusement au fil des pages l'histoire devient plus claire.
Si vous aimez les livres où une véritable atmosphère est présente et où jusqu'aux derniers chapitres on ne sait comment cela va se finir, ce livre est fait pour vous ! A noter que ce roman est la suite de « Bonne nuit, mon amour » qui relate le passé de Justine. Il est possible de suivre « L'ombre dans l'eau » sans avoir lu le précédent (comme cela a été le cas ici) pourtant pour la compréhension des premiers chapitres cela aurait pu être utile. Bref c'est un roman noir c'est certain, un poil dérangeant et très troublant !
L'ombre dans l'eau
Une critique signée Aline
Inscrit le 07 septembre 2008  |   218 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Polars - Thrillers, Romans français
Aline

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar