Anamor

L'Ordre des Sanguinistes 1, Le Sang de l'alliance

Critique de l'œuvre

Fleuve Éditions
Ce roman nous a été offert par les éditions Fleuve Éditions !
Aux premiers temps de notre ère, le plus précieux des évangiles, écrit de la main du Christ avec son propre sang, était dissimulé au cœur de la montagne de Massada.
Près de deux mille ans plus tard, la montagne se met à trembler. Le sol s’ouvre. Un gaz mortel s’échappe des failles. Toutes les personnes présentes ce jour-là meurent, à l’exception de Tommy, un malade du cancer qui ressort de la catastrophe miraculeusement guéri.
L’archéologue Erin Granger, le prêtre Rhun Korza et le sergent Jordan sont envoyés sur place pour tenter de comprendre ce qui a pu se passer. Dans les profondeurs de la terre, ils découvrent une crypte renfermant une tombe et un enfant crucifié au mur. Mais pas le livre sacré tant convoité.
La prophétie, pourtant, demeure : un Chevalier du Christ, un Guerrier et une érudite retrouveront l’évangile de sang...
Un nouveau Rollins seulement quelques mois après l'ancien. Et la lecture de Le Fléau d'Éden ne m'avait guère emballé. Le Sang de l'alliance est le premier volet de la série L'Ordre des Sanguinistes, un titre qui donne envie ! La couverture proposée par Fleuve Noir laisse imaginer un thème légèrement différent de ce que Rollins nous offre depuis plusieurs années. Les 100 premières pages sont d'une excellence remarquable, nous retrouvons le style de Rollins, de l'action, des intrigues, une trame qui se dessine, mais contrairement au précédent roman, la narration est de bien meilleure qualité. Et puis après ces premières pages, le choc survient. Sans pouvoir vous en dévoiler davantage, le chemin suivi par nos deux auteurs est risqué car ne correspond pas à l'univers de Rollins (je ne connais celui de Cantrell donc je ne peux juger) et le résumé ne laissait en rien présager ce pan de l'histoire qui devient capital. Et pourtant, le pari est réussi. Sans tomber dans la simplicité et transformer ce roman en une lecture pour adolescents, Le Sang de l'alliance est un roman sombre, violent et dont les thèmes (religion, archéologie) ne sont pas forcément adaptés aux plus jeunes.
Un des gros points positifs de ce roman est la revisite de l'histoire et de certains personnages historiques, le tout de manière plausible si... stop, je ne peux en dire plus. Tout de suite, j'ai eu en mémoire La Carte du Temps de Félix J. Palma, qui usait des mêmes artifices. A aucun moment l'histoire ne sombre dans le « too much » ou la simplicité et c'est agréable.
Les personnages sont tous assez bien décrits et fournis. Chacun, dans son domaine, reflète des valeurs et des faiblesses bien mises en avant par les auteurs.
J'ai tout simplement adoré cette histoire et attends la suite avec impatience !
L'Ordre des Sanguinistes 1, Le Sang de l'alliance
Une critique signée Nicolas
Inscrit le 11 mai 2008  |   264 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Fantasy, Polars - Thrillers
Nicolas

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar