Anamor

La boutique de la seconde chance

Critique de l'œuvre

Fleuve Éditions
Ce roman nous a été offert par les éditions Fleuve Éditions !
Richard, que l'on appellera par la suite Chiffo est un brocanteur, un chasseur de bonnes affaires. L'antiquité est pour lui plus qu'un métier, c'est une véritable passion. En témoigne les indénombrables et improbables objets qui meublent son appartement. Rien ne l'arrête dans ses recherches, au grand désespoir de sa famille qui en a marre de le voir errer de vide-greniers en ventes de succession à la recherche d'un quelconque trésor. Chiffo passe sa vie à faire ce qu'il aime sans rien changer à sa routine jusqu'au jour où sa mère meurt. Là c'est dans les objets de sa famille qu'il va devoir fouiller, mais il n'avait pas prévu de souffrir autant en faisant pourtant ce qu'il semble aimer faire.
La boutique de la seconde chance est un livre « particulier » qui pourra en laisser certains dubitatifs. On nous raconte la vie de Chiffo (un personnage simple, modeste, avec une vie routinière) mais aussi de gens tout ce qu'il y a de plus banals que l'on pourrait aisément rencontrer au détour d'une rue. Ce roman a des côtés touchants, on peut se prendre d'affection pour les personnages mais cela ne va pas plus loin. On nous montre à travers cette histoire qu'un rien peut tout faire basculer : une rencontre, un regard voire même un simple mot.
Le problème vient du fait que pour nous montrer cela, l‘auteur utilise de multiples descriptions qui viennent logiquement alourdir l'histoire. On se retrouve donc confronté à un bric à brac d'idées (et pas seulement d'objets) qui ne servent finalement pas à grand-chose.
Si vous cherchez une lecture facile parlant de la vie d'un brocanteur d'un quartier populaire, alors le roman de Michael Zadoorian vous intéressera, sinon il y a peu de chance.
La boutique de la seconde chance
Une critique signée Aline
Inscrit le 07 septembre 2008  |   218 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Polars - Thrillers, Romans français
Aline

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar