Anamor

La Colonie du Diable

Critique de l'œuvre

Fleuve Éditions
Ce roman nous a été offert par les éditions Fleuve Éditions !
États-Unis, de nos jours. Dans les montagnes Rocheuses de l'Utah, deux jeunes adolescents découvrent un caveau abritant une centaine de corps momifiés. Alors que des fouilles archéologiques sont entamées, une terrible explosion tue une anthropologue, sous les yeux des caméras. Alors que tout l'accuse du meurtre, une jeune indienne fuit, emportant avec elle un indice précieux. Pourchassée par des personnes désireuses de la tuer, l'adolescente, Kai, appelle son oncle à la rescousse, Painter Crowe. Tout l'équipe de Sigma se lance alors sur les traces de la jeune fille mais aussi d'un mystère qui pourrait causer la mort de plusieurs centaines de milliers de personnes...
Ce roman est un nouveau volet des aventures de l'équipe de choc de Sigma : Painter, Gray, Monk et Seichan. C'est un réel plaisir de retrouver tous ces protagonistes, surtout qu'ils évoluent au fil des romans. Connaître les personnages permet aussi de se plonger dans l'histoire sans se soucier d'apprendre qui est qui, qui fait quoi et quelles relations les lient les uns aux autres. Néanmoins, pas d'inquiétude à avoir, la lecture des précédents romans de James Rollins n'est pas indispensable à la compréhension de celui-ci.
La Colonie du Diable permet au lecteur de voyager, bien assis dans son lit. Et quels paysages : l'Islande, les Rocheuses, Fort Knox et Yellowstone pour ne citer qu'eux. Chacun amenant sa part de mystères et personnellement j'ai enrichi ma culture en allant me renseigner un peu plus sur ces lieux, sur certaines tribus indiennes disparues mais aussi et surtout sur la géologie actuelles de Yellowstone. Encore bravo à James Rollins pour sa capacité à inventer des histoires autour de faits historiques, d'éléments géographiques contemporains et d'anciens mystères non résolus !
Il va sans dire, au même titre que ces précédents romans, que la Colonie du Diable est très rythmé, blindé d'actions et de rebondissements et tient le lecteur en haleine du début à la fin.
A découvrir de toute urgence.
La Colonie du Diable
Une critique signée Nicolas
Inscrit le 11 mai 2008  |   264 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Fantasy, Polars - Thrillers
Nicolas

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar