Anamor

La Conjuration Primitive

Critique de l'œuvre

Les enquêteurs les surnomment La Bête et Le Fantôme. Et si leur mode opératoire diffère, une mystérieuse signature commune, un "*e", laisse à penser qu'il ne s'agit pas de tueurs en série isolés.
Très vite, d'autres criminels se joignent au sinistre "concours" : les meurtres se succèdent à un rythme effréné, en France tout d'abord, puis, à travers toute l'Europe. Le monde semble devenir fou...
Pour tenter de mettre fin à cette escalade dans l’horreur, une brigade de gendarmerie, accompagnée d'un célèbre profiler, appelé en renfort pour tenter de comprendre ce phénomène, se met à traquer ces prédateurs des temps modernes.
De Paris à Québec en passant par la Pologne et l’Ecosse, Maxime Chattam nous plonge dans cette terrifiante Conjuration Primitive, qui explore les pires déviances de la nature humaine.
Portée par des personnages attachants et agrémentée de scènes et de paysages décrits à la perfection, cette histoire se laisse engloutir sans retenue.
La suite de ce roman, "La Patience du Diable", est tout aussi agréable à lire.
La Conjuration Primitive
Une critique signée Benjamin
Inscrit le 19 décembre 2013  |   21 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Fantasy, Romans historiques
Benjamin

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar