Anamor

La laisse

Critique de l'œuvre

Vincent est un jeune pianiste talentueux mais peu ambitieux. Depuis sept ans, il est marié à Laurence, riche bourgeoise qui l'entretient. Lorsqu'il compose Averses, une mélodie qui fera son succès et le rendra riche, Vincent tentera de se détacher de cette femme qui l'étouffe. Mais Laurence, habituée à son petit chien ne le laissera pas agir à sa guise... quitte à le priver de sa fortune.
Un roman court. 200 pages seulement. La laisse se vit comme l'imagination par Sagan d'un type de couple, la femme maîtresse et l'homme objet, pire chien. Ces pages retracent deux semaines où tout va changer. Pensées de Vincent, nature de Laurence, on apprend tout d'eux.
Peu de choses à dire. Un roman qui se lit agréablement mais qui n'apporte pas grand chose et qu'on oubliera bien vite.
La laisse
Une critique signée Nicolas
Inscrit le 11 mai 2008  |   264 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Fantasy, Polars - Thrillers
Nicolas

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar