Anamor

La lettre qui allait changer le destin d'Harold Fry

Critique de l'œuvre

Harold Fry est un retraité sans histoire.
Il reçoit un jour une lettre d’une ancienne collègue de travail, qui est mourante.
Il y répond, sans être tout à fait satisfait de sa réponse et sort poster sa lettre.
En arrivant à la boite aux lettres, toujours insatisfait par sa réponse, il hésite à poster sa lettre et continue à marcher tout en réfléchissant. Il passe une 2ème, puis une 3ème boite aux lettres puis la poste, et se retrouve bientôt à la sortie du village.
En s’arrêtant dans un garage pour manger un morceau et en parlant avec la jeune fille qui le sert, il a soudain une révélation. Il finit son burger et repart sur la route.
Il s’est dit qu’il allait aller porter lui-même sa lettre (à pied !) et que tant qu’il marcherait, son ancienne collègue l’attendrait et ne mourrait pas.
Une histoire surprenante, qu’on n’imagine pas du tout au départ… Cette marche va devenir une sorte de pèlerinage, c’est une longue, très longue prise de conscience dont nous sommes les témoins et qui va peu à peu, au fil des kilomètres nous révéler l’histoire d’Harold, de sa femme Maureen, de leur fils et de cette ancienne collègue qui se meurt, Queenie.
Loin d’être ennuyeuse, cette longue marche (1000 kms à travers l’Angleterre) nous fait voyager et réfléchir.
C’est une aventure extraordinaire qui arrive à un homme ordinaire, juste parce qu’il commence à réfléchir à sa vie, à ce qu’il veut, à ceux qu’il aime…
Un roman qui ne peut pas laisser indifférent, très émouvant.
La lettre qui allait changer le destin d'Harold Fry
Une critique signée Nath56
Inscrit le 27 octobre 2014  |   151 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Romans étrangers, Romans français
Nath56

Vous avez aimé cet article, vous devriez également apprécier

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar