Anamor

La madone des enterrements

Critique de l'œuvre

Fleur a un but dans la vie : devenir riche par tous les moyens (qui ne fatiguent pas bien entendu !). Pour arriver à ses fins, elle a un passe-temps : elle se rend régulièrement à des funérailles. En effet quel meilleur moyen pour gagner beaucoup d'argent que d'épouser un richissime veuf ! Lorsque « la victime » a son compte en banque partiellement (ou totalement) vidé, elle passe au suivant…
Pourtant sa nouvelle conquête Richard Favour et sa famille, vont remettre en cause le mode de vie plutôt original de Fleur pour le plaisir de Zara, sa fille.
Madeleine Wickham alias Sophie Kinsella nous entraine ici encore dans une histoire « de filles » qui pourtant ne ressemble que peu à ses autres romans. Celui-ci étant un des premiers qu'elle a écrit. L'histoire bien choisie ne nous amène pas à un éternel sentiment de mal être de l'héroïne mais touche des sujets plus durs comme le deuil, l'adolescence, la jalousie, etc. Le visage même de notre personnage principal est d'ailleurs différent de ce qu'on peut rencontrer dans de la chick-lit. Ce n'est pas une trentenaire mal dans sa peau, Fleur sait ce qu'elle veut, où elle veut aller et comment elle y arrivera. Ce changement agréable, n'est cependant pas moins déconcertant au premier abord, la personnalité de Fleur est parfois même dérangeante. Quelques clichés sont bien entendus présents mais dans l'ensemble l'intrigue est bien menée même si elle est légèrement prévisible. Un style agréable dans la verve de l'auteur, qui non sans être brillant n'est pas moins plaisant et agréable à lire. Parfait pour se détendre le temps de quelques heures.
La madone des enterrements
Une critique signée Aline
Inscrit le 07 septembre 2008  |   218 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Polars - Thrillers, Romans français
Aline

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar