Anamor

La petite fille de Monsieur Linh

Critique de l'œuvre

Monsieur Linh est dévasté, son fils et sa belle-fille sont morts suite à l'explosion d'une bombe dans un champ perdu en pleine campagne asiatique. Pour sauver la vie de sa petite fille miraculeusement épargnée par cette tragédie, il décide de fuir. Direction un endroit inconnu loin de sa vie avec dans son unique valise une photo de sa défunte femme et un petit sachet de terre. Pour Sang Diû (sa petite fille), il est capable de tout : subir les moqueries des autres réfugiés, tenter de s'acclimater à sa nouvelle vie, etc. Il y aura au travers de sa route un homme qui va devenir son ami et son confident, mais cela va-t-il durer, ou les différences culturelles auront-elles raison de cette amitié naissante ?
C'est un roman touchant que nous livre Philippe Claudel. En effet, il nous parle de sujets importants tels que la guerre, les réfugiés, la famille, l'amitié, etc. Bien que le récit soit court (184 pages), l'action se passe extrêmement lentement à l'image de la vie de monsieur Linh. Cela ne choque nullement, on se sent un peu plus intégré dans cette histoire pleine de sentiments : tendresse et émotion sont au rendez-vous. Il faut avouer que certaines longueurs sont présentes mais sinon c'est un très bon roman. Et d'autant plus que l'on s'attache aux personnages et que l'envie de savoir où cela va nous mener est forte. Sachez tout de même que le meilleur est pour la fin, qui est détonante tant elle est inattendue !
La petite fille de Monsieur Linh
Une critique signée Aline
Inscrit le 07 septembre 2008  |   218 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Polars - Thrillers, Romans français
Aline

Vous avez aimé cet article, vous devriez également apprécier

Le coin des internautes

Moyenne des notes :   (1)
1
0
0
0
0
 
Pas encore d'avatar

Daniel

Avec Ph. Claudel on est dans le haut de gamme, aussi bien sur le fonds que sur la forme. Excellent écrivain d'une parfaite régularité.


Daniel - 21 décembre 2010 -