Anamor

La première nuit

Critique de l'œuvre

Suite de l'œuvre intitulée «Le premier jour ». Nous retrouvons ici Keira et Adrian dans leur recherche effrénée du passé, de la création du monde. C'est donc aux quatre coins du globe que nous voyageons, que nous cherchons en leur compagnie. Pourtant cela n'est pas si simple, beaucoup de personnes influentes ne veulent pas voir cette mission aboutir. Ils vont lutter, risquer leur vie pour aller jusqu'au bout de la route… jusqu'à la vérité !
Un roman qui a mon sens est beaucoup plus agréable à lire que le premier. L'action y est plus vive, les longueurs moins présentes. Connaitre à l'avance les personnages aide certainement à accrocher plus facilement, à vouloir en savoir plus.
L'histoire en elle-même n'est pas forcément crédible pour ne pas dire pas du tout et l'intrigue est finalement basique. On nous parle d'ADN et de choses que l'on connait depuis longtemps, Levy fait preuve d'un manque cruel d'originalité sur le sujet. Concernant la génétique et ses mystères le dyptique de Thilliez (le syndrome [E] et Gataca) est beaucoup plus abouti.
Pourtant, il ne faut pas lui enlever le fait que ce livre se lit rapidement et que l'envie d'en savoir plus est présente.
Très loin d'être le meilleur roman de Levy, il se lit même avec facilité (voire une once de plaisir).
Cependant, on sent au fur et à mesure des romans que Marc Levy est tombé dans le panneau « commercial », et à trop vouloir en faire la qualité d'écriture qu'il possédait à ses débuts n'est plus ce qu'elle était.
Un livre agréable mais dont on peut se passer, un auteur qui déçoit et dont on espère qu'il remontera la pente dans ses prochains romans !
La première nuit
Une critique signée Aline
Inscrit le 07 septembre 2008  |   218 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Polars - Thrillers, Romans français
Aline

Le coin des internautes

Moyenne des notes :   (1)
0
0
0
1
0
 
Pas encore d'avatar

Chantal

Je ne me souviens pas exactement du contenu, mais je me souviens avoir été extrêmement déçue par la fin. Je l'ai trouvée bâclée, hâtive. Un peu comme si Levy se rendait compte qu'il n'arriverait pas à faire une fin à la hauteur de son sujet, et que du coup, il décidait de ne pas faire de fin du tout.
Je suis donc tout à fait d'accord : une déception, pour un auteur qui s'est flétrit avec le succès !


Chantal - 12 septembre 2011 -