Anamor

La symphonie des siècles 3, Prophecy, première partie

Critique de l'œuvre

Nos trois héros sont désormais confortablement installés à Ylorc et la puissante bolg ne cesse de croitre, devenant une puissance politique et militaire non négligeable.
Alors qu'Achmed et Grunthor s'aventurent dans des endroits non fréquentés depuis des lustres, Rhapsody quitte ses compagnions de fortune, devenus désormais sa famille, à la recherche du dragon Elynsynos, vieux de plusieurs milliers d'années, dans le but de lui rendre sa griffe. Cette rencontre sera le prélude à une aventure qui la mènera vers un combat déséquilibré jusqu'aux portes de sa propre mort.
Si Rhapsody était deux tomes agréables à lire, la première partie de Prophecy est tout simplement fantastique. Beaucoup d'éléments nous sont dévoilés (passés, présents, avenirs) et ceux constitutifs des prophéties se mettent enfin en place. Les ennemis se dévoilent, les amis aussi et certaines trahisons se dessinent. Le voyage que nous propose Elizabeth Haydon est revigorant et la magie de la musique et de la poésie opère toujours le même charme que précédemment. Il est difficile de poser son roman avant la dernière page et le combat final.
La symphonie des siècles 3, Prophecy, première partie
Une critique signée Nicolas
Inscrit le 11 mai 2008  |   264 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Fantasy, Polars - Thrillers
Nicolas

Le coin des internautes

Moyenne des notes :   (1)
1
0
0
0
0
 
Pas encore d'avatar

Julie

L'histoire d'ammmmoooouuuuurrrr ! Ah non, ptet pas encore dans celui là... J'me tais, vais spollier le livre à force.

Bah je suis toujours autant conquise... Hâte que la suite sorte en poche, mon budget supporte plus l'achat des gros livres :/


Julie - 20 décembre 2009 -