Anamor

Labyrinthe

Critique de l'œuvre

Alice Tanner, une archéologue, participe à des fouilles sur un site près de Carcassonne. Elle découvre par hasard deux squelettes.
Les autorités sont immédiatement alertées, et des mesures draconiennes sont prises afin de préserver les lieux. Tout le monde s'interroge... Est-ce une découverte historique ou un double homicide ?
Peu après, un policier est victime d'un grave accident de la route... Accident ou meurtre ?
Parallèlement, nous suivons l'histoire d'Alaïs du Mas, fille de l'intendant Pelletier de la ville de Carcassonne.
En se promenant près de la rivière pour y récolter des herbes, Alaïs fait la découverte d'un cadavre. Pris de panique et d'effroi, elle s'enfuit se réfugier au château de Carcassonne. Elle raconte chaque détail de cette aventure à son père, qui insiste pour se rendre sur les lieux et voir de ses yeux la victime.
Kate Mosse nous offre ici un roman à la fois original et troublant. Les genres policier, historique et fantastique se mélangent avec brio !
Les personnages sont bien décrits, et leurs émotions sont omniprésentes. Les lieux ont une place importante dans l'écriture de l'auteur. Nous pouvons facilement imaginer la vie à Carcassonne huit siècles avant notre ère.
Le style d'écriture est fluide, riche, envoutant. Beaucoup de recherches historiques ont été menées pour cette œuvre, et même si certains passages sont parfois un peu long, nous ne pouvons que saluer le gigantesque travail de l'auteur.
Cette histoire nous permet de suivre celle de personnages vivant à deux époques différentes, et pourtant, avec bon nombre de similitude.
C'est un roman passionnant et saisissant. Certes, le nombre de pages à lire est impressionnant, mais il ne faut pas se méprendre, une fois commencé, le suspense et les nombreux rebondissements nous entraînent jusqu'à la fin.
Labyrinthe
Une critique signée Luc-Antoine
Inscrit le 07 septembre 2012  |   58 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Polars - Thrillers, Romans français
Luc-Antoine

Vous avez aimé cet article, vous devriez également apprécier

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar