Anamor

Lait de tigre

Critique de l'œuvre

Belfond
Ce roman nous a été offert par les éditions Belfond !
C'est l'histoire de Nini et de Jameelah, deux copines de quatorze ans qui picolent dans les toilettes du lycée, piquent des sweats dans les magasins pour le fun et enfilent des bas résille pour aguicher les passants sur le Ku'Damm.
C'est l'histoire d'un quartier de Berlin où il n'y a que des tours, un terrain vague et une station de métro désaffectée. Où toutes les nationalités se côtoient, souvent pour le meilleur, parfois pour le pire.
C'est l'histoire d'un crime commis pour l'honneur et qui va tout détruire.
C'est l'histoire d'une jeunesse désenchantée qui cherche dans l'alcool, la drogue et le sexe l'étourdissement pour mieux pouvoir affronter la réalité.
C'est l'histoire d'une amitié de filles qui, un soir d'été, va voler en éclats...
Un roman qui me laisse indécise. Le meurtre dont on nous parle n'arrive que très tardivement dans le récit, un peu trop à mon goût, fan de romans policiers que je suis. Ce n'est en effet pas le sujet principal de ce roman. C'est bien sur la jeunesse allemande qui a été laissée pour compte, sur ses désillusions et finalement tout simplement sur la routine quotidienne de ces deux ados que Stefanie de Velasco a voulu mettre l'accent. Les personnages très charismatiques et attachants n'en sont pas moins déroutantes. À plusieurs reprises, j'avais envie de les secouer pour leur faire comprendre leurs erreurs puis les consoler pour les réconforter de toutes les horreurs qu'elles subissent à seulement 14 ans.
L'auteure décrie plutôt très bien la mixité que l'on imagine dans cette banlieue berlinoise mais des clichés sont tout de même parfois un peu trop présents et l'intrigue générale m'a également laissée sur ma faim. Pour conclure en deux mots, ce roman est dérangeant car poignant de réalisme.
Lait de tigre
Une critique signée Aline
Inscrit le 07 septembre 2008  |   218 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Polars - Thrillers, Romans français
Aline

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar