Anamor

Le Comte de Monte-Cristo 2

Critique de l'œuvre

Dans ce second et dernier tome, nous retrouvons Edmond Dantès - alias le Comte de Monte-Cristo - dans le grand Paris des années 1830. Toujours poussé par ce désir de vengeance, notre personnage principal tisse sa toile au fil des pages. Il va alors gagner le respect et la confiance de tous grâce à une richesse inestimable, un charisme hors norme et une intelligence que tous lui envient. Le rythme sera assez lent en première partie de tome, la faute à une romance entre deux personnages secondaires mise en avant par l’auteur. Je me suis même demandé un instant si cette vendetta n’avait pas été oubliée par Alexandre Dumas. Puis, une fois les pièces mises en place sur l'échiquier, tout se déroulera rapidement. On se rend alors compte que l’auteur est obligé de dépeindre chaque personnage secondaire, nécessaire pour créer une sympathie ou antipathie auprès des lecteurs. Par moment, l’histoire peut paraître trop heureuse pour le Comte, tant on se rend compte que les événements survenus il y a plusieurs décennies ont été prévus dans sa vengeance et auront l’incidence attendue dans les actions à venir. Quelques imprévus surviendront cependant en fin de roman, poussant Edmond à remettre son plan en question.
À travers la qualité de récit et d’écriture d’Alexandre Dumas, nous sommes invités dans un monde aristocratique où la critique sociale occupe une place déterminante. Les mœurs d'antan donnent ainsi autant d’importance à l’honneur de l'individu, qu’à sa richesse financière. Ce point est d’une grande importance dans la vengeance établie par le Comte.
Ce fut avec grand plaisir que j’ai parcouru les 1000 pages de ce roman, voyageant dans un monde qui n’existe plus aujourd'hui et accompagnant le Comte de Monte-Cristo dans cette vendetta. La réputation de ce roman est à la hauteur du bonheur que m’a procuré sa lecture.
Le Comte de Monte-Cristo 2
Une critique signée Rémi
Inscrit le 02 juillet 2010  |   65 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Fantasy, Polars - Thrillers
Rémi

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar