Anamor

Le Cycle Drenaï 5, La Légende de Marche-Mort

Critique de l'œuvre

A l'aube de sa dernière bataille, alors que les nadirs vont bientôt mener l'assaut le plus ravageur, Druss se permet un instant de pause et début la narration de l'histoire qui le mena à acquérir ce surnom Marche-Mort.
Débute alors une fresque formidable durant laquelle Druss sauve Talisman, un nadir qui a passé plusieurs années aux ordres des gothirs, des griffes d'une rixe.
Quelques jours plus tard, Druss doit affronter, en finale d'un grand tournoi populaire, Klay un jeune et puissant guerrier, probablement plus fort que le drenaï. Lorsque Klay reçoit une flèche destinée à Druss, ce dernier part en quête des joyaux d'Alchazzar afin de le sauver.
Il ne sait pas encore qu'il devra retourner dans le Vide et prendre part à une guerre, qui n'est pas la sienne, mais qui bouleversera l'avenir tout entier.
Ce volume du cycle Drenaï est une analepse du début à la fin. Alors que le présent se déroule à l'époque de Légende, La Légende de Marche-Mort se déroule trente années plus tôt. Druss est jeune et revient tout juste de son premier voyage dans le Vide, délivrant Rowena, sa femme, d'un destin funeste.
Après la grosse déception que fut Druss la Légende, ce volet est nettement plus agréable à lire ; un peu lent au début, le lecteur appréciera néanmoins le calme si rare quand on lit une histoire du puissant guerrier drenaï. Un peu de géopolitique, quelques manigances et de nombreux coups fourrés amènent un peu plus de profondeur à la saga mais très rapidement, la guerre reprend ses droits et le rythme s'accélère...
Les classiques de Gemmell sont présents et l'histoire est intéressante et bien menée. Légende reste le meilleur de la série, mais La Légende de Marche-Mort ravira les adeptes de la saga.
Le Cycle Drenaï 5, La Légende de Marche-Mort
Une critique signée Nicolas
Inscrit le 11 mai 2008  |   264 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Fantasy, Polars - Thrillers
Nicolas

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar