Anamor

Le Cycle Drenaï 6, Loup blanc

Critique de l'œuvre

Skilgannon le Damné a disparu des pages de l’histoire. Il a quitté les terres de Naashan, emportant avec lui les légendaires Épées de la Nuit et du Jour. Les assassins envoyés à ses trousses par la Reine Sorcière furent incapables de le retrouver.
Trois ans plus tard, loin de là, une foule déchaînée se rassemble autour d’un monastère. Elle est accueillie par un prêtre désarmé. Mais en quelques terrifiantes secondes, la situation bascule, et la rumeur se répand à travers les terres de l’Est : Skilgannon est de retour.
Il doit maintenant voyager à travers un royaume hanté par les démons en direction d’un temple mystérieux et de la déesse sans âge qui y règne. Toujours poursuivi par des tueurs et une armée d’ennemis face à lui, le Damné se lance dans une quête pour ramener les morts à la vie.
Mais il ne voyage pas seul. L’homme qui marche à ses côtés est Druss la Légende.
Avant dernier roman de la saga Drenaï dans l'écriture, Loup Blanc se déroule entre La légende de Marche-Mort et Légende dans le cycle Drenaï. Un roman qui démarre lentement et qui finalement restera sur un rythme doux tout du long, en une sorte de balade mélancolique. Loup Blanc ne décrit pas une grande bataille ou de gigantesques combats mais met les personnages au centre. Et que de dire de Druss. Bien que Skilgannon soit le personnage principal de ce volet, j'aime ce que Gemmell a fait du personnage de Druss dans ce tome. Ce guerrier représente la force tranquille, ses propos sont justes, emprunts de la sagesse d'un homme de cinquante ans, marqué par les nombreux combats qu'il a menés, la mort d'amis et de sa femme. Sa seule présence, son aura ou son nom suffisent à me ravir. Juste génial !
Malgré le peu d'affrontements, on ne s'ennuie pas le moins du monde, l'histoire est passionnante et nous en apprend davantage sur l'époque, les prémices de la grande bataille qui va se dérouler dans Légende et nous fait découvrir un personnage nouveau et très intéressant : Olek Skilgannon.
La toute fin laisse présager que la saga Drenaï aurait pu perdurer encore longtemps mais voilà, le coeur de David Gemmell en a décidé autrement...
A lire, comme 90% des romans de ce génial auteur de fantasy.
Le Cycle Drenaï 6, Loup blanc
Une critique signée Nicolas
Inscrit le 11 mai 2008  |   264 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Fantasy, Polars - Thrillers
Nicolas

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar