Anamor

Le Cycle Drenaï 8, Le roi sur le seuil

Critique de l'œuvre

Le roi sur le seuil se déroule un siècle après Légende et la fameuse défense de Dros Delnoch par Druss.
Le dragon est un groupe de mercenaires d'élites au service de l'empereur Ceska. Ce dernier, dans sa quête de domination les a exterminés, Tenaka Kahn étant le seul survivant. Afin de se venger, il va se rendre au cœur de Dros Delnoch afin de tuer Ceska. Dans ses veines, coulent le sang d'Ulric, le plus grand empereur Nadir mais aussi le sang de Regnak, le comte de bronze, chef de drenaï ; ces deux hommes s'étant combattus à Dros Delnoch le siècle dernier.
Avec un tel héritage, l'homme aux yeux violets réputés pour être le deuxième meilleur combattant du monde (mais aussi détesté pour son sang-mêlé) part au devant d'un destin qu'il n'imaginait pas.
Le roi sur le seuil reprend en grande partie ce qui a fait le succès de Légende, de Waylander. Une guerre, un homme seul qui rencontre une femme et qui finalement changera son destin pour le mettre au profit du peuple. On en apprécie la narration, fidèle à Gemmell : rapide, vivante, brute.
Pourtant ce roman est moins abouti que les autres. La création des Unis, ces monstres mi homme mi animal discrédite un peu Gemmell et on sent qu'il a du mal à se renouveler, un scénario bien trop simple.
A lire, après Légende et Waylander !
Le Cycle Drenaï 8, Le roi sur le seuil
Une critique signée Nicolas
Inscrit le 11 mai 2008  |   264 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Fantasy, Polars - Thrillers
Nicolas

Le coin des internautes

Moyenne des notes :   (1)
0
1
0
0
0
 
Pas encore d'avatar

Pas encore d'avatar

Un bon roman. Tenaka est assez spectaculaire. L'ending et l'épilogue valent à eux seuls la lecture du roman.

A réserver au public de Gemmell malgré tout.


Allan - 31 mai 2010 -