Anamor

Le Cycle Drenaï 9, La Quête des Héros Perdus

Critique de l'œuvre

Dros Delnoch est tombée il y a fort longtemps et l'empire Drenaï n'existe plus. Le monde vit sous le joug de Jungir, le dernier fils du célèbre Tenaka Khan et des Nadirs, toujours en quête de nouveaux esclaves.
Quand un beau jour, ses hommes capturent une jeune villageoise Ravenna, Kiall, un paysan qui a eu la vie sauve et qui aime cette femme promise à un autre décide de la sauver. Par un concours de circonstance, il ne voyagera pas seul. Dans sa quête, il sera accompagné de Charéos, Beltzer, Finn et Maggrig, les quatre héros de Bel-azar, connus pour avoir infligé sa seule défaite à Tenaka Khan.
Mais cette aventure se révèlera bien vite ne pas avoir pour seul enjeu le sauvetage héroïque d'une femme, mais bel et bien l'espoir et l'avenir d'une nation entière...
Dans ce volet de l'histoire de Drenaï, la patte Gemmell est encore bien présente. Rares sont les écrivains de fantasy qui relatent une histoire composée de héros qui ont dépassé la quarantaine, tué de nombreux ennemis et dont la légende a déjà fait le tour des différentes nations. Il l'a fait avec Druss et continue ici.
L'histoire n'est pas forcément très profonde et recherchée et la quête initiale semble simple malgré quelques retournements de situation et des énigmes qui nous tiennent en haleine jusqu'à la fin, mais surtout, ici on vit la guerre, les combats et l'action.
Par ailleurs, Gemmell est très fort pour bâtir des personnages charismatiques avec pour chacun un double côté (qui n'est bien sûr pas le même pour tous). A cela, Gemmell réunit presque à chaque fois les différents types d'armes pour des combats diversifiés : l'épée, la hache, les larmes courtes et l'arc.
Un petit bémol pour l'apparition des démons. Autant le vol par l'esprit est intéressant, autant l'intervention de démons gâche un peu la fête. Mais c'est marginal comparé au plaisir éprouvé lors de la lecture de ce volet de la Saga Drenaï.
Le Cycle Drenaï 9, La Quête des Héros Perdus
Une critique signée Nicolas
Inscrit le 11 mai 2008  |   264 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Fantasy, Polars - Thrillers
Nicolas

Le coin des internautes

Moyenne des notes :   (1)
1
0
0
0
0
 
Pas encore d'avatar

Julie

Je viens de le finir dans le train hier soir. Je l'ai vraiment adoré, il m'a tiré du rire, des larmes. C'est de l'héroïsme, du romantisme au sens le plus pur, c'est beau et ça donne envie de s'y perdre.

Vraiment un bel ouvrage à mes yeux.


Julie - 02 avril 2013 -